Le mouv' étudiant écologiste, social et solidaire !

Notre stratégie

Viser grand, commencer petit

Chaque petite victoire fait partie d’un grand tout dans la conquête d’un changement sociétal radical. La définition des étapes pour parvenir à ce résultat est donc cruciale.

Instaurer un rapport de force :

Ce rapport de force est essentiel à la remise en cause de la position de confort dans laquelle se trouvent les dirigeants politiques et industriels. C’est en mobilisant le plus grand nombre et en acquérant des ressources (humaines, intellectuelles, créatives, trésorières…) que nous pourrons parvenir à mettre en oeuvre des actions d’ampleur, de la protestation classique à la désobéissance civile.

La jeunesse, pivot de ce changement :
Le changement démocratique, solidaire et écologique ne peut être impulsé que par la jeunesse, notamment au travers des universités, véritables lieux de connaissance et d’émancipation.

Gagner contre un système obsolète

Nous devons remporter une bataille sur des fronts multiples, impulser le changement sur le plan culturel, politique et institutionnel.

Proposer et développer des alternatives :
Créer et mettre en oeuvre des alternatives (sociales, écologiques, démocratiques…) au niveau local, c’est montrer à tout-e-s que le modèle que nous dénonçons n’est pas un idéal, et que nos revendications sont concrètes, réalisables et sont au bénéfice de tout-e-s.

Conscientiser et sensibiliser :
Diffuser le diagnostic scientifique, les idées écologistes et la solidarité internationale auprès d’un public toujours plus grandissant est la condition sine qua non pour amorcer le changement culturel. Résilience s’engage à sensibiliser toujours plus largement les étudiant-e-s comme le reste de la société au travers de notre pôle Educ’action.

lampe créative

La non violence et la bienveillance comme consensus d'action au service de notre stratégie

Résilience est un mouvement qui se veut fondamentalement non violent. Toute action réalisée en son nom doit donc respecter ce principe. La sécurité des militant-e-s, tant sur le plan physique que psychologique, est une priorité. Un point d’attention est particulièrement porté au respect et à la bienveillance envers tout-e-s dans et en dehors du mouvement, notamment en ce qui concerne les discriminations comme le racisme, le sexisme, la LGBTIQphobie, le validisme, ou même celles relatives à l’expérience militante.

jours
heures
minutes
secondes
Tout-e-s dans la rue !
Acteurs du changement
Acteurs du changement

Mobilisé-e-s avec les organisateurs des marches climat, nous appelons à la mobilisation les 13 et 14 mars prochains.