Justice climatique, justice sociale

« Fin du monde, fin du mois » : les problèmes économiques, sociaux et environnementaux ne peuvent être traités séparément. 

Dans les espaces d’enseignement :
Nous militons pour des milieux d’études prenant plus largement en compte la question environnementale (impact environnemental, enseignement transversal de l’écologie…), sociale (accès à l’enseignement pour tout-e-s, inégalités…) et des discriminations (fondées sur les origines, la religion, le genre…).

Une société plus juste et plus durable :
Le nom de notre mouvement n’est pas choisi au hasard : permettre à tout-e-s de vivre dans de meilleures conditions, de manière saine et durable. #sobriété #efficacité

Être acteur-trice-s du changement

Tout-e-s ensemble vers la victoire : générer un impact fort au niveau culturel et institutionnel (dans les espaces d’enseignement et dans la société) en instaurant un rapport de force au moyen d’une expertise sociale et environnementale, et d’actions non violentes symboliques ou plus confrontatives.

Favoriser l’engagement chez les étudiant-e-s :
 En étant au plus proche de leurs préoccupations et en parlant au plus grand nombre (défense des droits, quotidien des étudiant-e-s…), partir à la reconquête des universités, à l’heure d’une dépolitisation croissante organisée par les titulaires du pouvoir. #légitimité #printempsécologique

Créer et développer des alternatives : 
Elles sont essentielles à l’émergence d’un nouveau modèle de société. #alternativesnouvelles : initiatives démocratiques, locales, solidaires, éducatives ou culturelles…

 

L'ACTU DU MOUVEMENT

Acteurs du changement
Acteurs du changement

Un engagement pour des victoires à petite et grande échelle
Une place pour tout le monde
Collectivement, localement et globalement, changer le système, pas le climat.